Anaîs Allain responsable achat et économie Quand s'appliquera la RE 2020 ?


Prévue à l’origine pour le 1er janvier 2021, la RE 2020 entrera finalement en vigueur au 1er janvier 2022 (date de dépôt des permis de construire).
Cette nouvelle norme verra cependant ses exigences (pour le carbone) se renforcer tous les 3 ans (2025, 2028 et 2031).

Qui est concerné par la RE 2020 ?

La RE 2020 sera rendue obligatoire pour les bâtiments (ou parties de bâtiments) résidentiels, appartements, et maisons neuves, à compter du mois de janvier 2022. 
Elles ne s'appliquent pas aux bâtiments situés dans les départements d’outre-mer.

L’impact environnemental des constructions au cœur de la RE 2020


La RE2020 a 3 objectifs

•    La sobriété énergétique & décarbonatation de l’énergie
•    Garantir la fraîcheur en cas de forte chaleur
•    Diminuer l’impact carbone de la construction des bâtiments

Il est certain que l’impact environnemental du secteur du bâtiment est considérable. Aujourd’hui, dans l’hexagone, le secteur du bâtiment représente 44% de la consommation d’énergie et environ 25% des émissions de CO2.

C’est pourquoi, il est indispensable de mettre en place dès aujourd’hui des solutions durables pour atténuer cette empreinte énergétique. 

Cette nouvelle réglementation s’inscrit donc dans une démarche de durabilité puisqu’elle prend en compte l’empreinte carbone de la conception d’une maison de sa construction et sa durée de vie pendant 50 ans, en utilisant des matériaux biosourcés et recyclables.

Faire construire une maison aux normes re2020


RE 2020 vs RT 2012 : quelles sont les différences ? 

RT2012 s’appuyait essentiellement sur les aspects « thermiques » du logement. Elle visait à réduire les consommations énergétiques des bâtiments, afin de limiter les dépenses des habitants et l’utilisation des ressources (électricité, gaz, fioul...).

Pour faire face aux enjeux environnementaux actuels et accompagner la transition énergétique, la nouvelle réglementation va beaucoup plus loin. Elle impose une conception encore plus performante que la RT2012 et prend en compte de nouveaux paramètres.

Quelques exemples concrets : 

•    Les baies vitrées devront être principalement orientées entre les façades Sud/Est à Sud/Ouest de façon à limiter au minimum les besoins de chauffage durant l’hiver. Et pour apporter du confort en été lors des épisodes caniculaires, les maisons seront équipées de systèmes automatisant les volets roulants, de brise soleil, de solutions de rafraîchissement pouvant être passives, de dispositifs de surventilation
quels changements pour construire une maison aux nouvelles normes environnementales
•    L’utilisation exclusive d’une chaudière gaz pour les besoins en eau chaude sanitaire et chauffage est proscrite. Une chaudière gaz doit être couplée à une pompe à chaleur pour l’un de ces 2 usages et uniquement dans certains cas liés à l’autorisation de lotir.

•    L’usage du fioul est interdit (dans le neuf comme dans la rénovation)

•    Privilégier la pompe à chaleur ou le poêle à granulés comme mode de chauffage etc.

De plus, l’utilisation de matériaux biosourcés et recyclables sera valorisée lors de la conception. Les seuils de la règlementation prévoient d’accentuer progressivement les exigences sur ce point. 


Que faut-il retenir ? 

•    La RE 2020 s’inscrit dans une démarche écologique majeure, permettant ainsi de réduire significativement l’empreinte carbone dans le secteur du bâtiment. 

•    Il sera obligatoire à compter du 1er janvier 2022 de remplir les critères énergétiques de cette nouvelle réglementation, sous peine de se voir refuser son permis de construire. En cas de revente, les attestations de conformité du logement à cette règlementation seront exigibles par les notaires.

•    Il est vrai que la construction d’une maison peut s’avérer beaucoup plus coûteuse au fait de l’achat de matériaux aux propriétés isolantes très renforcées voir plus écologiques, mais la compacité du logement et l’orientation de ses surfaces vitrées sont des outils qui vont permettre d’atténuer ses surcoûts.

•    Pour la première fois, la règlementation tient compte du phénomène de surchauffe lié à l’ensoleillement et interdira les conceptions qui y seront trop exposées. Elle prendra en compte les produits mis en œuvre pour le limiter ainsi que les besoins de refroidissement estimés en fonction de la conception du logement.
 

Nous contacter

Maisons d’en France Atlantique recueille ces informations pour traiter votre demande. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles, reportez-vous à la politique de confidentialité du site ici

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.