Aérer régulièrement son intérieur

L’une des premières règles, lorsque l’on souhaite purifier son intérieur, est bien évidemment d’aérer sa maison. En effet, tout au long de la journée, différents polluants s’entassent dans votre intérieur. Ces derniers peuvent entraîner des allergies et des problèmes d'asthme

Il existe pourtant un geste simple pour les éliminer : ouvrir ses fenêtres pendant 10 à 15 minutes chaque jour. Fermez tout d’abord les portes des différentes pièces, puis ouvrez les fenêtres matin et soir pour ventiler et purifier l’air ambiant. Cette habitude vous permettra ainsi de renouveler l’air de votre maison et d’obtenir un impact bénéfique sur votre santé. De plus, purifier l’air de votre logement 3 fois par jour, est idéal pour vos voies respiratoires, en cette période de crise sanitaire.

Nettoyer régulièrement sa maison

La poussière est volatile, elle se diffuse donc facilement dans l’air. Elle peut sur le long terme endommager les voies respiratoires, sans parler des personnes qui y sont allergiques… Il est donc primordial de chasser la poussière, au moins une fois par semaine, pour qu’elle ne prolifère pas.

L’entretien de vos sols est tout aussi important. En marchant dessus vous le salissez avec des substances liées à la pollution qui se dispersent ensuite dans l’air. Aspirez et lavez donc régulièrement votre sol pour garder un air sain.

La salle de bain, les toilettes ou encore la cuisine sont des pièces où il faut aussi concentrer vos efforts en termes de ménage. L’humidité occasionne une prolifération des bactéries et des odeurs. Ce sont des pièces dans lesquelles il convient d’être particulièrement assidu concernant le nettoyage. Adoptez les bons gestes pour un bon assainissement de votre maison.  

Voici quelques astuces pour assainir l’air de ces pièces :

  • Déposez 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc sur un chiffon, puis l’agiter dans l’air pour le purifier.
  • Déposez dans un petit récipient 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude pour éliminer les odeurs.Désinfectez régulièrement à la javel la poubelle et les toilettes pour éliminer les bactéries.
  • Craquez une allumette pour éliminer les odeurs désagréables.
  • Utilisez des sprays purifiants.

Choisir les bons produits ménagers

Certains produits ménagers sont composés de substances chimiques voire toxiques qui certes, nettoient les objets, mais polluent tout autant l’air. Il est donc important, lorsque vous faites vos courses, de faire attention à la composition des produits d’entretien, voire de favoriser l’achat de produits naturels. Également, optez pour un produit multi-usage plutôt que plusieurs produits ménagers. 

En effet, quand vous utilisez différents produits en même temps, les odeurs et les particules se mélangent entre elles, engendrant des composés organiques volatils (COV). 

Pour remédier à ce souci, n’hésitez pas à aérer votre intérieur au moment où vous faites le ménage. Toutefois, comme évoqué précédemment, la meilleure alternative aux produits d’entretien industriels reste l’utilisation de produits naturels comme le citron, le vinaigre blanc, le savon noir ou le savon de Marseille. Ceux-ci sont très efficaces et remplacent aisément de nombreux produits ménagers. 

Ne pas fumer dans son logement

Ce n’est pas nouveau, mais la fumée de tabac est particulièrement nocive. Que ce soit pour vous ou pour vos proches, il est vivement déconseillé de fumer à l'intérieur. Les substances émises par la combustion du tabac s'imprègnent dans votre habitation, dans vos tissus et font jaunir vos murs. Les éléments volatils libérés par la fumée d’une cigarette sont encore présents 20 ans après l’avoir allumée en intérieur ! 

Entretenir ses appareils électroménagers

Beaucoup d’appareils électroménagers (appareil de chauffage, gazinière, four…) libèrent des taux gaz, comme le monoxyde de carbone et autres particules dans l’air. Si ces appareils viennent à dysfonctionner, ils peuvent polluer l’air, voire vous intoxiquer. Pour éviter cela, il est préférable de procéder à une révision périodique par un technicien qualifié.

L’état de votre ventilation est tout aussi important et reflète généralement la qualité de l’air de votre intérieur. Un système d’aération en bon état garantit le renouvellement de l’air et l’évacuation de l’humidité ou autres polluants. Si votre ventilation est encrassée et poussiéreuse, l’air ne sera pas correctement évacué, voire polluera votre habitation, nuisant gravement à votre santé. Il est donc primordial de nettoyer correctement la ventilation ou VMC de votre logement, et ce, au moins une fois par an pour éliminer la poussière et la saleté.

Installer un climatiseur

L’installation d’un climatiseur réversible est un choix judicieux pour purifier l’air de votre intérieur. Ces appareils font circuler les flux d’air dans une pièce et en retirent l’eau, éliminant les COV et autres particules polluantes qui se logent systématiquement dans l’eau.
Photo : La Redoute

 

 

Acheter un purificateur d’air

Un purificateur d’air semble être un bon compromis pour éviter d’ouvrir ses fenêtres quand il fait froid l’hiver et conserver la chaleur dans sa maison. Ces appareils fonctionnent grâce à des filtres ultras-fins (HEPA ou charbon). Toutefois, s’ils paraissent être la solution idéale pour assainir votre intérieur, tout dépend du modèle que vous aurez choisi. Un bon purificateur d’air doit comporter au minimum 3 filtres respectivement capables de filtrer les éléments volatils (poussières, poils et cheveux), les mauvaises odeurs (fumées de cigarette, odeur de cuisine) et les éléments vivants (moisissures et acariens). 

Ainsi, un purificateur d’air vous aide à combattre les éléments allergènes et nocifs détenus dans l’air de votre maison. Il permettrait même d’éviter de tomber malade, éliminant les bactéries et virus avant qu’ils n’arrivent à vous. 

Néanmoins, les purificateurs sont encore tous nouveaux sur le marché, on ne sait pas si leurs traitements de l’air n’a pas d’effet secondaire. Si vous en possédez un dans votre foyer, sachez que l'Agence nationale de sécurité sanitaire conseille de tout de même aérer sa maison.
Photo : Darty

Miser sur les plantes d’intérieur

Si les plantes absorbent le CO2 et fournissent de l'oxygène, saviez-vous que certaines étaient particulièrement appropriées pour dépolluer nos intérieurs ? En effet, certains spécimens de plantes sont particulièrement efficaces pour absorber les composants chimiques invisibles à nos yeux, mais très toxiques pour notre organisme.. 

Ces plantes dépolluantes améliorent significativement la pureté de l’air dans nos maisons. Parmi les plantes bénéfiques à la qualité de l’air dans un logement, on peut notamment citer : 

  • l’Areca, originaire de Madagascar, appartient à la famille des palmiers. Il absorbe le xylène et le formaldéhyde (deux composés chimiques qu’on retrouve notamment dans la peinture) ; 
  • le Philodendron, qui absorbe le formaldéhyde et le pentalchlorophénol (des composés irritants utilisés pour le traitement du bois) ;
  • le Spathiphyllum, venant d’Amérique centrale et du sud, possède une bonne capacité pour filtrer les éléments polluants et agir positivement sur notre environnement intérieur.

Il en existe bien d’autres comme la Sanseviera, des succulentes, le Beaucarnéa, la Zamioculcas, la Crassula Ovata

Ajouter des plantes dans votre maison vous permettra d’assainir votre intérieur tout en ajoutant une touche de verdure à votre décoration.

Vous souhaitez construire votre maison en Vendée, en Charente-Maritime, en Loire-Atlantique ou dans les Deux-Sèvres ? Faites appel aux professionnels de Maisons d’En France Atlantique, votre constructeur de maisons individuelles. Nous sommes à votre écoute pour répondre à toutes vos questions. 
Photo : Pinterest

Nous contacter

Maisons d’en France Atlantique recueille ces informations pour traiter votre demande. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles, reportez-vous à la politique de confidentialité du site ici

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.